1. Accueil > 
  2. FAQ - Vos questions / Nos réponses > 
  3. Conseils aménagement de jardin > 
  4. Installer son arrosage intégré

Installer son arrosage intégré

 

Profiter de son jardin comme espace de vie harmonieux et esthétique tout en minimisant les contraintes quotidiennes d’entretien passe souvent par l’installation d’un système d’arrosage automatique et intégré (c’est à dire enterré). Préalablement, cette installation exige la réalisation d’une étude qui permettra d’identifier avec précision le système adapté à votre besoin.

 

 

Installation d'arrosage intégréCe document vous donne les fondamentaux d’une étude d’installation d’un arrosage intégré, mais il conviendra en tout état de cause de la faire valider techniquement et compléter auprès de votre professionnel Hydro Sud Direct : en effet, autant être sûr de ne rien oublier, et que le système fonctionnera selon vos attentes. Vous êtes curieux ? Tant mieux, suivez le guide !…

Avant toute chose, il faut connaître l’existant, puis identifier votre besoin et définir votre installation.

A) Connaitre l'existant

1) Dessiner son jardin

Dessin de jardinMunissez vous d’une feuille de papier millimétrée, d’un crayon et d’un décamètre, et rendez-vous dans le jardin.

Reportez à l’échelle sur la feuille les contours de votre jardin. Positionnez ensuite votre maison, puis les obstacles (arbres, cabanons), et enfin les différentes zones (à arroser ou non).

 

2) Connaître le débit et la pression dont vous disposez :

La pression d'eauLa pression s’exprime en kg/cm2 ou en bar. Vous pouvez la mesurer à l’aide d’un manomètre branché sur votre robinet d’arrivée d’eau ou encore en questionnant la société des eaux. Pour fonctionner correctement, votre installation doit disposer au minimum de 2 bars de pression. Si la pression dépasse 5 bars, il faudra équiper votre installation d’un réducteur de pression.

Le débit d'eauLe débit s’exprime généralement en m3/heure, cette information figure généralement sur votre contrat de fourniture d’eau. Vérifiez tout de même cette information en chronométrant le temps de remplissage d’un seau à partir d’un robinet extérieur. La formule est : (contenance en litres du seau / temps de remplissage en secondes) x 3,6 = débit en m3/h.
 

B) Identifier votre besoin

1) Identifier les zones d’arrosage et placer les arroseurs

Une fois que vous avez déterminé vos zones à arroser, il convient de placer, sur le plan, les futurs arroseurs en tenant compte des règles suivantes :Zone d'arrosage

  • Pour obtenir un résultat homogène, placez les arroseurs de telle sorte que les jets se croisent.
  • Positionnez les arroseurs à intervalles réguliers. La distance entre 2 arroseurs doit être égale à la portée des arroseurs.
  • Pour les zones de moins de 5 mètres de côtés, utilisez des arroseurs fixes type tuyères. Pour les zones de plus de 5 mètres de côté, utilisez des arroseurs rotatifs type turbines.

Pour placer vos arroseurs sur le plan, munissez-vous d’un compas pour reporter, à l’échelle, les portées d’arrosage. Commencez par placer les arroseurs à 90°, ceux à 180°, et enfin, le cas échéant ceux à 360°.

 

2) Segmentez votre installation en circuits

Installation en circuitsCompte tenu du débit et de la pression dont vous disposez à votre arrivée d’eau, il est très rare de pouvoir faire fonctionner la totalité de son système d’arrosage automatique intégré en même temps.

En effet, si vous bénéficiez à votre arrivée d’eau d’un débit de 2,5 m3/h et que l’ensemble de votre installation réclame un débit de 10 m3/h, vous devrez diviser votre système en 4 circuits d’arrosage. 4 électrovannes et un programmateur arroseront automatiquement chaque secteur, l’un après l’autre.

Pour ne pas vous tromper, reportez, sur votre plan, le débit de chaque arroseur.

 

Pour limiter les pertes de pression (pertes de charges), respectez le principe de connexion des arroseurs sur une même ligne, la plus droite et directe possible. De préférence, placez l’arrivée d’eau en milieu de la ligne d’arroseurs plutôt qu’à une extrémité.

 

Nous pouvons faire gratuitement l’étude de votre installation d’arrosage !
Avec votre plan de jardin, consultez votre conseiller Hydro Sud Direct !

Alimenter les arroseur de cette façon

et non comme cela


 

 

 

 

 

 

Regroupez les turbines entre elles et les tuyères entre elles.

Ne placez pas les turbines et les tuyères sur le même circuit car ces appareils arrosent avec une pluviométrie (intensités d’arrosage) différente. Pour information, un arroseur rotatif apporte en moyenne 12 litres par heure au mètre carré alors qu’une tuyère en apporte approximativement 40.

Votre professionnel Hydro Sud Direct vous conseillera sur les temps d’arrosage par secteur, en fonction des types d’arroseurs. Pour raccorder vos arroseurs, utilisez un diamètre de tuyau correspondant au débit maximum conseillé.

Le rajout d’un pluviomètre permet enfin d’économiser automatiquement vos consommations d’eau quand le temps s’y prête.

C/ Valider votre étude auprès d’un professionnel

Professionnel installation piscineEn toute hypothèse, avant de débuter vos travaux, nous vous recommandons vivement de faire valider votre étude auprès de votre professionnel Hydro Sud Direct. Il vous conseillera sur les produits les plus appropriés à votre besoin, et vous assurera de ne rien oublier.

Il est possible de vous munir simplement des informations recueillies dans la première étape et de vous rendre dans votre point de vente Hydro Sud Direct. Votre conseiller réalisera gratuitement, à votre place, l’étude de votre projet.

Une installation d’arrosage automatique intégrée est la solution idéale pour profiter, sans contrainte, du confort et de l’esthétique de cet espace vert. Une étude bien menée est le préalable nécessaire à la réalisation d’une installation efficace, c’est-àdire parfaitement adaptée aux besoins de vos végétaux. L’arrosage est ainsi maîtrisé et permet de faire de substantielles économies d’eau.

Il est donc important de concevoir cette étude avec soin… Et nous sommes là pour vous aider !

 

Découvrez notre gamme de pompes d'arrosage !

Loading...