1. Accueil > 
  2. FAQ - Vos questions / Nos réponses > 
  3. Conseils piscine > 
  4. Le traitement automatique de l'eau

Le traitement automatique de l'eau

Un système de traitement automatique, pourquoi ?

L’efficacité n’est pas dans la quantité, mais dans la précision et la régularité du dosage

Le traitement de l’eau d’une piscine est une discipline simple et doit être appréhendé de façon préventive et régulière. Il faut donc adapter la vérification et la correction des paramètres fortement variables aux rythmes des baignades et aux risques de pollution. Ce besoin de surveillance quotidienne et les applications manuelles de produits qu’elle suscite deviennent alors rapidement contraignants ou laisse la place à l’oubli et à la négligence… La réplique la plus entendue est : «Je n’ai pas le temps de m’en occuper !».

Inutile de prévoir des doses massives de produits, ça ne sert à rien, c’est incommodant et cher ! L’efficacité n’est pas dans la quantité, mais dans la précision et la régularité du dosage. Pour profiter au maximum de votre piscine en toute quiétude, la solution passe par un dispositif automatique. Vous pouvez opter pour un appareil de traitement avec utilisation de produits manufacturés, ou pour une véritable fabrication intégrée de désinfectant.

L’installation peut se faire à la construction de la piscine, voire des années plus tard…

 

Les systèmes de production

La performance de tous ces appareils de traitement automatique et le confort qu’ils vont vous procurer, sont toutefois assujettis à un ajustement correct du pH de l’eau…On peut tout d’abord distinguer les appareils sans électricité qui fonctionnent avec la circulation de l’eau.
- Le chlorinateur, un doseur contenant des galets de chlore à dissolution lente. Une vanne de réglage permet une diffusion ajustée du désinfectant
- Le brominateur, principe équivalent avec des galets de brome.
- La céramique minérale active dont les billes poreuses sont imprégnées de micro particules minérales ayant une propriété désinfectante et clarifiante (environ 1 cartouche tous les 6 mois).

Viennent ensuite tous les appareils électriques avec injection de produits liquides dont le dosage est régulé automatiquement. C’est le cas notamment du PHMB sans chlore (biguanide) avec la triple formule : désinfection + pH + anti-algues.

Le rayonnement UV complété par l’apport d’un produit rémanent liquide injecté auSystème de productiontomatiquement, peut aussi être couplé à une régulation du pH. Tout comme l’ozonateur qui fabrique de l’ozone à partir de l’air ambiant ; très pratique en spa, car insensible aux fortes températures.

L’électrolyse du sel qui produit un puissant désinfectant, bactéricide et fongicide par transformation d’une faible dose de sel ajoutée à l’eau de la piscine (de 3 à 6 g/l).

 

La régulation du pH

Régulation du pHSaviez-vous que le pH de l’eau d’une piscine peut varier d’heure en heure ?

Qu’en une seule journée le pH est susceptible de passer de 7 jusqu’à 8 ?

Saviez-vous qu’à pH 7 un désinfectant à base de chlore est 3 fois plus actif qu’à pH 8 ?

Un régulateur de pH analyse le pH de l’eau grâce à une sonde, calcule le besoin de correction grâce à une gestion électronique et ramène le pH jusqu’au seuil initial grâce un dosage précis du produit correcteur ! C’est l’équilibre idéal pour une eau de qualité et une économie de produits…

 

Découvrez notre gamme de matériels de traitement automatique de l'eau !

Loading...