1. Accueil > 
  2. Piscine > 
  3. Matériel de traitement > 
  4. Electrolyse du sel > 
  5. Electrolyseur de sel Pro 120
Electrolyse du sel
Retour à la catégorieElectrolyse du sel

Electrolyseur de sel Pro 120 - Elite HYDRO SUD

Réf. : 005163
Garantie 2 ans
Electrolyseur de sel Pro 120
Volume maxi piscine 120 m3
Production chlore gazeux : 30 g/h
Spécificités électrolyseur Elite Duo 120
Contrôle Redox, affichage de la température
Mise en hivernage automatique
Fonction surchloration
Volet automatique

Accéder à la fiche détaillée

Agrandir


2 354,00

dont éco-participation : 0,20 €

Livraison à domicile

Frais de port offerts (?)
  • gratuit Livraison à votre domicile

    - Frais de port offerts pour cet article pour tout mode d’expédition.

    - Livraison sous 3 à 4 jours dès enregistrement de votre commande

  • gratuit Retrait dans votre magasin Hydro Sud Direct

    - Frais de port offerts pour cet article pour tout mode d’expédition.

    - Livré en 3 à 4 jours dès enregistrement de votre commande

    - Un mail vous sera envoyé dès que votre commande sera prête à être retirée

    - Attention : votre colis vous sera remis sur présentation du mail de confirmation de commande ou d'une pièce d'identité valable

Retrait en magasin

Retrait gratuit (?)
  • gratuit Livraison à votre domicile

    - Frais de port offerts pour cet article pour tout mode d’expédition.

    - Livraison sous 3 à 4 jours dès enregistrement de votre commande

  • gratuit Retrait dans votre magasin Hydro Sud Direct

    - Frais de port offerts pour cet article pour tout mode d’expédition.

    - Livré en 3 à 4 jours dès enregistrement de votre commande

    - Un mail vous sera envoyé dès que votre commande sera prête à être retirée

    - Attention : votre colis vous sera remis sur présentation du mail de confirmation de commande ou d'une pièce d'identité valable

Livré en : 3 à 4 jours

Fiche détaillée

Electrolyseur de sel ELITE Pro 120


Caractéristiques techniques :

Compatible avec toutes les piscines existantes ou en construction d’un volume maximum de :
  • 120 m³ en climat tempéré
  • 110 m³ en climat chaud

Domaine d’utilisation :

Appareil de traitement automatique de l’eau de piscines existantes ou en construction, regroupant 3 fonctions principales :
  • la régulation automatique du pH
  • le contrôle Redox
  • la désinfection par électrolyse de l’eau salée

Caractéristiques techniques :

ELECTROLYSE DU SEL

  • Production de désinfectant (chlore) réglable par touches digitales de 0 à 99%
  • Cellule autonettoyante par inversion de polarité, et réglable de 0 à 24 h en fonction de la dureté de l’eau
  • Intensité de démarrage et inversion progressive
  • Visualisation de la production de chlore grâce à un affichage digital
  • 2 voyants : Voyant vert de fonctionnement correct et voyant rouge pour anomalie
  • Fonction volet roulant pour une modulation automatique de la production en fonction de la position du volet
  • Affichage de la température de l’eau
  • Mode hivernage : Arrêt et mise en service automatiques selon la température
  • Fonction "boost" pour une super chloration pendant 24H00
  • Montage de la cellule en ligne sans contrainte d’orientation
  • Cellule avec corps transparent – Raccordement Ø 63 par raccords union démontables – 2 réductions PVC Ø 63/50 fournies
  • Sondes taux de sel et température d’eau avec câble et connexion

  • Messages de mise en route (en français + 5 autres langues disponibles)
  • Messages fonctionnement et anomalies sur écran
  • Alarme manque d’eau dans la cellule
  • Alarme débit nul dans l’installation
  • Alarme taux de sel faible
  • Alarme température d’eau faible
  • Alarme cellule entartrée ou usée.

  • Fonctionne avec toute concentration de sel supérieure à 2,5 g/l (concentration recommandée 5 g/l).
  • Production de chlore actif : jusqu’à 30 g/h
  • Puissance maximum absorbée: 220 W
  • Alimentation électrique: 230V / 50Hz
  • Intensité maximum absorbée : 1 A au primaire (230V)
  • Débit d'eau maximum admissible : 22,00 m³/h
  • Coffret : capot en résine de synthèse – support en aluminium
  • Section câble d’alimentation coffret : 1,5 mm2 (phase, neutre, terre) – Longueur : 1,00 m
  • Section câble d'alimentation cellule en 12 V: 2 x 6 mm2 – Longueur : 2,00 m)
  • Trousse de contrôle
  • Poids de l’appareil complet : 9 kg

REGULATION REDOX

  • Contrôle de la production de chlore par sonde Redox :
  • Réglage de la consigne Redox et affichage de la valeur sur écran digital
  • Alarme de valeur Redox faible ou élevée
  • Calibration de la sonde Redox
  • Mode manuel disponible
  • Sonde Redox garantie 1 an

REGULATION DU PH

Régulation du pH proportionnelle avec consigne réglable de 6,8 à 7,6
  • Affichage du pH sur écran digital
  • Alarme pH trop faible
  • Alarme pH trop élevé
  • Porte accessoires en PVC Ø 63 mm
  • Sondes taux de sel et température d’eau avec câble et connexion
  • Sonde pH garantie 1 an
  • Solution d’étalonnage du pH en sachet
  • Pompe doseuse péristaltique
  • Tube souple Ø 6 mm
  • Clapet crépine d’aspiration
  • Canne d’injection anti-retour

Garanties :

  • Coffret : 2 ans
  • Cellule : 2 ans + 2 ans (extension de garantie en climat tempéré uniquement)
  • Sondes : 1 an

Matériels disponibles dans la gamme :

  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE MONO 60 pour piscine de 60 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE MONO 90 pour piscine de 90 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE MONO 120 pour piscine de 120 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE DUO 60 pour piscine de 60 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE DUO 90 pour piscine de 90 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE DUO 120 pour piscine de 120 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 60 pour piscine de 60 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 90 pour piscine de 90 m³
  • ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 120 pour piscine de 120 m³

Matériel proposé en option :

Option 1 : électrode terre (élimination des courants vagabonds)
Option 2 : câble pour fonction volet automatique
Option 3 : capteur de débit indépendant
Option 4 : cellule courte (165 mm) pour locaux techniques exigus

Conseil du pro

La filtration :

Tous les produits et procédés destinés à la désinfection, à la correction des valeurs pH, TAC, TH et autres, qu’ils soient de type automatique ou manuel, sont des compléments indispensables au traitement de l’eau d’une piscine.
Mais en priorité, rien ne doit venir contrarier la filtration !

Nous vous rappelons ici les consignes que nous préconisons dans les rubriques "filtres" ou "pompes" :

- De quelque nature que soit votre piscine, la durée de fonctionnement de la filtration doit être au moins égale à la température de l'eau divisée par 2. Exemple: T° de l'eau à 26°C=13H00. C'est une méthode simple à retenir et efficace.
- En cas de baignades intensives ou lorsque la température de l'eau est supérieure à 28°C, faire fonctionner votre filtration 24H00/24H00 pour optimiser le traitement. Mieux vaut prévenir que guérir...
- Important : la filtration doit être programmée en priorité le jour. Le fonctionnement doit être continu et non pas fractionné…

La consommation de sel :

Le système n’est pas consommateur de sel, puisqu’il se recombine naturellement. En revanche, il y a des déperditions d’eau salée ! Aucune perte due à l’évaporation (l’eau s’évapore, pas le sel !), mais aux rejets successifs par lavage et rinçage du filtre. Les remplacements en eau "neuve" vont progressivement faire baisser la salinité ; c’est d’ailleurs la raison essentielle pour laquelle nous préconisons au départ un taux de 5g/l qui garanti une plus grande autonomie.
Simulation avec piscine de 60 m3
Charge de sel initiale au taux de 5g/l : 60 m3 x 5 kg=300 kg
Filtration de 15,00 m3/h soit 250 litres par minute :
Lavage 3 minutes + rinçage 1 minute : 250 x 4=1000 l=1 m3
Saison de mi-mai à mi-septembre : ± 124 jours=environ 18 semaines
A raison d’un lavage et rinçage par semaine=18 m3 d’eau
Rajout de sel : 5 kg/m3 x 18 m3=90 kg
Soit de 25 à 30% de la charge initiale.

N.B. : Un nettoyage régulier du filtre présente aussi l’avantage de vidanger un peu d’eau saturée et de la renouveler avec de l'eau neuve. Cette technique de réduction des concentrations améliore la qualité de l'eau sans conséquence majeure sur sa température.

Elévation du pH :

La production de désinfectant par électrolyse de l’eau salée est-elle susceptible de modifier la valeur du pH ?
Oui ! Comme tout autre adjonction de produits dans la piscine ! En revanche, ce n’est pas la salinité de l’eau (NaCl) qui influe sur le pH, mais la production d’une légère quantité de soude au niveau de la cellule. Or, la soude (NaOH) est un produit basique et sa concentration progressive dans le bassin aura tendance à favoriser une élévation du pH. Vous devrez corriger régulièrement le pH puisque le rendement optimal de la plupart des désinfectants se situe entre pH 7,00 et 7,2.

L’électrolyse de l’eau salée est-elle un facteur de corrosion ?

A la base de la confusion, il y a un amalgame de terminologie entre le phénomène naturel d’électrolyse qui oxyde les métaux et dont l’origine est due à la présence de courants vagabonds et l’appellation "électrolyseur" pour tout matériel utilisant le principe d’électrolyse de l’eau…
En fin de paragraphe nous vous donnons une explication quant à la présence éventuelle de courants vagabonds et à ses conséquences ; mais tout d’abord, rappelons que l’échange "électrique" qui s’opère dans une cellule de production entre une anode et une cathode n’entraîne aucune conséquence indésirable sur l’eau et le matériel environnant. Par ailleurs, une norme européenne de conformité CE réglemente les appareils électroniques sur la protection électromagnétique.
Le problème est réellement ailleurs !
C’est l’arrivée des électrolyseurs sur le marché de la désinfection qui a créé une brèche dans laquelle quelques contradicteurs de circonstance se sont engouffrés… Partout où était décelé un signe d’altération, c’était la faute de l’électrolyseur : coloration anormale de l’eau, oxydation des accessoires métalliques (échelles et vis de fixation en acier "inoxydable"), revêtements (liner, peinture, polyester), pompes, appareils de chauffage, etc… etc… Tout y est passé !
Un grand nombre d’acteurs professionnels et pourvoyeurs de matériels ont su tirer parti de l’aubaine, jusqu’aux experts judiciaires de l’époque (1980 / 1990) dont la majorité était issue d’activités très éloignées de la piscine… Pour se dégager de toutes responsabilités en cas de sinistre, le coupable était tout désigné ! Trop facile…
Car en fait, qu’en était-il quand les mêmes incidents survenaient et qu’il n’y avait pas encore d’appareil de traitement par électrolyse ? Acidité excessive de l’eau… Utilisation abusive de produits chimiques industriels inadaptés… Matériaux de fabrication impropres à l’usage…
Depuis, les aciers inoxydables sont de meilleure qualité, les liners, peintures et coques en polyester ont connu un développement technologique considérable, la majorité des pompes sont en matériaux de synthèse, les corps de chauffe sont en polypropylène armé et en titane.
Toutefois, le doute subsiste encore…
Ne dit-on pas pour les coques en polyester, que certains phénomènes inexpliqués, notamment lorsqu’on évoque l’osmose, qu’elle est due à l’électrolyseur ? Mais quand il n’y a pas d’appareil, elle est due à quoi cette soit disant osmose aux fameuses cloques persillées d’un point noir microscopique ? Tout bonnement à l’absence de décontamination du support ! La chaleur et l’humidité par condensation est propice au développement de bactéries qui poussent comme un champignon et qui finissent par traverser la paroi…

Et les courants vagabonds ?

Nous y voilà enfin ! Ils sont partout ou presque…
L’expression "courants vagabonds" se réfère à des courants électriques souvent faibles et fluctuants, parfois de manière aléatoire. Ils peuvent circuler dans une habitation ou en extérieur. Ils sont détectables sur des objets métalliques et les rendent plus vulnérables à la corrosion (effets galvaniques).
Les courants vagabonds peuvent avoir plusieurs origines : le retour du courant vers sa source par la terre, les défauts de câblage électriques ou appareils défectueux dans l’habitation ou dans les locaux environnants, une perte électrique sur le réseau de distribution, la présence à proximité d’une ligne à moyenne, à haute ou à très haute tension, une voie de chemin de fer, de tram ou de métro…
La solution la plus rationnelle et actuelle visant à se protéger de la corrosion due aux courants vagabonds, consiste à une mise à la terre des éléments métalliques. En piscine, nous disposons déjà d’un bon conducteur : l’eau. En positionnant sur une canalisation une électrode conductrice en contact avec l’eau, tout ou partie des courants vagabonds qui circulent dans le bassin pourra être récupéré et retournera à la terre.
Un dernier élément majeur : la qualité de la mise à la terre (résistance la plus proche de 1 ohms). Si celle de l’habitat est compatible, un câble cuivre (section=ou > à 6 mm2) reliera l’électrode jusqu’à la terre du réseau. Dans le cas contraire, il faut concevoir un équipement spécifique et conforme à la norme NF C 15 100 ; la tresse et le piquet de terre devront être le plus éloigné possible du dispositif existant (celui de l’habitation).
Remarque : l’application de ces recommandations devrait être systématique, avec ou sans appareil de désinfection par électrolyse…

La régulation du pH :

La sélection du produit correcteur nécessaire est établie une bonne fois pour toute : ne jamais changer la nature du produit correcteur en cours d'utilisation.
1°) Si le pH de l'eau tend à monter (> 7) il est BASIQUE; le produit correcteur sera ACIDE et le fera chuter (pH moins liquide).
2°) Si le pH de l'eau tend à descendre (< 7) il est ACIDE; le produit correcteur sera BASIQUE et le fera augmenter (pH plus liquide).
N.B.: laisser au régulateur le soin et le temps de corriger le pH en le ramenant progressivement jusqu'au point de consigne.
Important: les correcteurs de pH (bidon de pH moins liquide ou bidon de pH plus liquide - en vente dans votre magasin) sont des produits chimiques; suivre scrupuleusement les consignes de manipulation et d'utilisation mentionnées sur les étiquettes. Les émanations peuvent provoquer des nuisances, tant aux personnes qu'aux matériels; le local technique doit être suffisamment aéré et ventilé en permanence.

Le bulbe de la sonde est protégé par un capuchon en caoutchouc rempli d'eau: c'est pour éviter qu'il ne sèche! Cette simple mesure permet au système d'être opérationnel immédiatement après son installation; sinon, il faudrait attendre des heures avant que le liquide électrolytique du bulbe ne s'imprègne d'eau... Alors pensez à retirer ce capuchon en caoutchouc lors de la mise en route, sans quoi, le pH affiché sur le régulateur indique le pH de l'eau contenu dans la protection et non celui de la piscine...
De par sa constitution, une sonde pH (ou autres) doit être corrigée périodiquement afin d'ajuster sa fiabilité d'indication. Ce calibrage (ou étalonnage) est utile tous les ans, d'autant plus que la filtration est interrompue pendant l'hiver. La procédure est simple et s'effectue à l'aide de 2 sachets contenant des produits d'étalonnage stables (pH7 et pH10 en vente dans votre magasin Hydro Sud). La sonde prend la mesure de ces 2 valeurs très précises qui sont enregistrées. Ce renouvellement de l'étalonnage de la sonde permet à l'appareil de retrouver les conditions d'analyses optimales de la valeur réelle du pH.

Le contrôle de la production de chlore par sonde Redox :

L'ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 120 contrôle la production de l’électrolyseur grâce à la mesure du potentiel Redox (potentiel d’oxydoréduction ou ORP).
Le Redox se mesure en mV (mini volts) et renseigne sur la qualité sanitaire de l’eau. En fonction des paramètres de l’eau (pH, TAC, stabilisant, minéralité.) le potentiel Redox ne donnera pas la même correspondance de chlore.
Le contrôleur Redox n’est donc pas un contrôleur de chlore !
Néanmoins, la valeur Redox analysée régulièrement par la sonde évoluera en fonction de la concentration de chlore contenue dans cette eau, sachant que les autres paramètres seront eux, plus stables.
En faisant quelques mesures, vous pourrez constater un manque ou un excès de chlore après quelques jours de fonctionnement de l’appareil. Il suffira d’ajuster la valeur de consigne Redox afin d’obtenir la concentration de chlore idéale.

En savoir plus

L'ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 120 contrôle et gère en toute circonstance les 2 fonctions essentielles pour une eau saine et confortable :

  • Il analyse le pH de l’eau et injecte le produit correcteur pour atteindre la valeur de consigne.
  • Il contrôle la valeur Redox de l’eau et commande le fonctionnement de l’électrolyseur intégré pour atteindre la valeur de consigne.

L'ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 120 combine l’intégralité des technologies les plus avancées en matière de désinfection par électrolyse de l’eau salée, de contrôle Redox et de régulation du pH.

Désinfection par électrolyse du sel :

  • Taux de sel minimum de 2,5 g/l – Préconisation : 5 g/
  • Compatible avec l’eau de mer, avec tous les systèmes de filtration et tous les revêtements, sur une piscine existante ou en construction.Intensité du courant continu modulé électroniquement à chaque démarrage ou nouveau réglage de la puissance de production, afin d’éviter toute dégradation due aux chocs électriques
  • Cellule équipée d’électrodes en titane revêtu d’un métal précieux (le ruthénium). Cette combinaison très résistante joue un rôle important dans l’échange électrolytique et protège les anodes et cathodes d’un vieillissement prématuré
  • Electrodes autonettoyantes par inversion des polarités afin d’éviter l’encrassement dû au dépôt de calcaire. Là encore, lors de chaque inversion, l’élévation de l’intensité requise est progressive
  • Fréquence d’inversion des polarités réglable par l’installateur de 0 à 24H00 en fonction du TH (dureté de l’eau en degré calcaire). Selon le Titre Hydrotimétrique, les inversions de polarité pourront être plus ou moins rapprochées
  • Réglage de la production de désinfectant au moyen de touches digitales de 0 à 99% de la capacité nominale de production (15 g/h de chlore actif), avec visualisation de la production en pourcentage par afficheur digital
  • Commandes complétées par 2 voyants : vert pour fonctionnement correct – rouge pour anomalie de fonctionnement.
  • 5 alarmes par affichage clignotant sur écran :
  • [list]
  • Manque d’eau dans la cellule débit nul dans l’installation taux de sel faible température d’eau faible cellule entartrée ou usée.
  • Fonction "boost" permettant d’effectuer une super chloration pendant 24H00 en cas de besoin. En règle générale la fonction "boost" s’applique simultanément à nos instructions contenues dans le paragraphe La filtration au chapitre Conseil du Pro : remise en route de la piscine, baignades intensives et fort risque de pollution de l’eau.
  • Fonction "volet flottant" qui permet une modulation automatique de la production de désinfectant ; en fonction de la position du volet lorsqu’il est en place sur le plan d’eau et afin d’éviter une concentration excessive de désinfectant.
  • Affichage de la température
  • Mise en hivernage automatique à 15 °c (et remise en route automatique)

Contrôle Redox :

  • Réglage de la consigne Redox et affichage de la valeur sur écran digital
  • Alarme de valeur Redox faible ou élevée
  • Calibration de la sonde Redox
  • Mode manuel disponible

Régulation proportionnelle du pH :

Sonde qui analyse en continu le pH de l’eau.
Calculateur électronique qui enregistre avec précisions les fluctuations du pH et qui établit en permanence une moyenne.
Microprocesseur qui pilote les temps d’injection proportionnellement à la moyenne obtenue ; cette technique supprime les corrections séquentielles brutales.
Pompe péristaltique qui injecte la dose requise de produit correcteur liquide (acide ou basique).
Le seuil de régulation désiré est consigné sur l’appareil et la régulation fait le reste !

Remarque :

La consigne du seuil de régulation du pH est réglable depuis l’afficheur digital sur une plage de 6,8 à 7,6.
Rappel :
Dans une eau à pH 8, le taux d’efficacité d'un désinfectant chloré est inférieur à 25%. Lorsque le pH est à 7, ce taux est supérieur à 75%. C'est donc 3 fois plus efficace !

Avantages de l'ELECTROLYSEUR DE SEL ELITE PRO 120 :

  • Régulation du pH proportionnelle au volume d’eau à traiter, technologie exclusive qui permet d’optimiser l’agent correcteur.
  • Contrôle de la production de chlore grâce à l’analyse d’une sonde Redox. L’électrolyseur ne produit du chlore que si la concentration du désinfectant dans le volume d’eau de la piscine est inférieure à la concentration de consigne.

La production « intelligente » du désinfectant et la régulation « intelligente » du pH évitent les risques de surdosages de produits chimiques et préservent ainsi tout l’environnement de la piscine (les baigneurs en premier lieu, les revêtements, les volets, et l’ensemble des équipements des piscines intérieures, etc.)

Supports / Démos

Télécharger la fiche conseil electrolyseurs-60-90-120-elite-hydro-sud.pdf

En complément

Loading...