1. Accueil > 
  2. Jardin > 
  3. Pompe d'arrosage > 
  4. Accessoires pompe électrique > 
  5. Vessie de rechange pour réservoir 100 litres
Accessoires pompe électrique
Retour à la catégorieAccessoires pompe électrique

Vessie de rechange pour réservoir 100 litres - Guinard

Réf. : 004205
Vessie de rechange pour réservoir 100 litres
Vessie de rechange pour réservoir 100 litres
Convient pour réservoir à vessie vertical ou horizontal

Accéder à la fiche détaillée

Agrandir

Livraison uniquement
à domicile

124,00

Livraison à domicile

Frais : 24,00 € (?)
  • 24,00 € Livraison à votre domicile

    - Cet article ne peut être retiré en magasin et doit donc obligatoirement être livré à domicile, moyennant des frais de port incompressibles.

    - Livraison sous 4 à 6 jours dès enregistrement de votre commande

Livré en : 4 à 6 jours

Fiche détaillée

Vessie de rechange pour réservoir 100 litres


Convient pour réservoir à vessie vertical ou horizontal
Conforme à la norme européenne 97-23
Répond à la norme Attestation de conformité sanitaire ACS

Conseil du pro

Le groupe de surpression, à quoi ça sert ?

Vous avez un puits, bâti ou foré, qui donne de l’eau et vous souhaitez alimenter des points d’eau dans votre jardin (robinets, bouches d’arrosage enterrées..) pour utiliser l’eau à des fins domestiques (lavage, rinçage..) et pour arroser.

Le

groupe de surpression

est le produit qu’il vous faut !

Un groupe de surpression à usage domestique comprend :
  • Une pompe de surface ou immergée.
  • Elle pompe l’eau située dans une réserve ou dans un puits et la refoule dans l’installation d’adduction d’eau de la maison et/ou du jardin.
  • Le réservoir à vessie interchangeable.
  • Il accumule l’eau sous pression afin d’éviter les démarrages intempestifs de la pompe à l’ouverture et à la fermeture des robinets. Il est conforme à la norme européenne 97-23 et répond à la norme Attestation de conformité sanitaire ACS. Sa capacité totale est calculée en fonction des besoins de l’installation.
  • Le contacteur manométrique.
  • Le contacteur manométrique met la pompe en marche dès que la pression dans le réservoir (donc dans l’installation) atteint une valeur « mini » et arrête la pompe dès que cette pression atteint une valeur « maxi » préréglée. Le contacteur manométrique et le manomètre de contrôle peuvent être raccordés à l’installation par l’intermédiaire d’un raccord 5 voies.


Principe du fonctionnement automatique d’un surpresseur :

A la première mise en service, la pompe aspire l’eau dans le puits et la refoule dans le réservoir et les canalisations. Si tous les points d’eau sont fermés, la pression va augmenter progressivement dans l’installation. Lorsque la pression va atteindre un seuil « haut » réglé sur le contacteur manométrique, celui ci coupe l’alimentation électrique de la pompe.
L’ensemble des canalisations est sous pression en attente d’un puisage éventuel.
A l’ouverture d’un robinet, l’eau s’écoule diminuant progressivement la pression restante dans les canalisations et le réservoir jusqu’à atteindre un seuil « bas » réglé sur le contacteur manométrique qui enclenche l’alimentation électrique de la pompe.
Le volume du réservoir conditionne la réserve d’eau utile de l’installation disponible entre deux démarrages de la pompe. Cette réserve d’eau correspond, dans des conditions optimales, à environ 30% du volume total du réservoir.
Exemple : Sur une installation avec un surpresseur équipé d’un réservoir à vessie interchangeable de 100 litres de capacité totale, il pourra s’écouler 30 litres d’eau (soit 30% de la capacité totale) entre deux démarrages de la pompe.

La réserve utile du réservoir à vessie a pour but de limiter les démarrages répétés de la pompe qui limiteraient sensiblement sa durée de bon fonctionnement, dans le temps.

En savoir plus

De l’eau du puits sous pression, à chaque robinet, 24 h sur 24 !

L’alimentation automatique des points d’eau de la maison et/ou du jardin est assurée, le plus souvent, par un groupe de surpression composé principalement d’une pompe, d’un réservoir et d’un contacteur manométrique assurant le fonctionnement automatique de l’installation.
Le volume du réservoir conditionne la réserve d’eau utile de l’installation disponible entre deux démarrages de la pompe. Pour les installations simples ne comprenant que peu de points d’eau (alimentation en eau d’un jardin par exemple) le volume du réservoir reste limité. Par contre, pour des installations plus complexes, le choix du volume du réservoir détermine les bonnes conditions de fonctionnement de la pompe.

Supports / Démos

En complément

Produits similaires

Retrouvez ici tous les produits de la marque Guinard dans la famille Accessoires pompe électrique

Loading...